J'ai remplacé hier le disque dur qui était présent sur mon serveur auto-hébergé. C'était un disque Hitatchi de 1To qui, dès sa mise en place, avait la facheuse tendence à "gratter". Il y a plusieurs mois, j'ai dû faire face à une alerte de SMART indiquant des secteurs défectueux et munin avait tendance à râler aussi. En effet, j'avais des secteurs défectueux et j'ai suivis cette procédure.

Puisque je voulais être tranquille et que j'avais une confiance moyenne dans ce disque, j'ai décidé d'investir dans un western digital red de 1To. Puisqu'il n'y avait aucune raison de réinstaller le ssytème, j'ao copier l'ancien disque sur le nouveau, tous les deux connectés en sata.

J'ai commencé par prendre une vieille machine sur laquelle debian était installé avec apache pour y déplacer mes pages publiques, afin d'éviter une coupure (je ne savais pas combien de temps la tout allait me prendre). Ensuite, j'ai lancé une sauvegarde manuelle du serveur, identique aux sauvegardes habituelles, mais juste plus fraîche et ceci tout en surveillant mes logs. Je vérifie une fois par mois (et les alertes que je pourrais avoir par monitoring) mais avant une opération critique, je vérifie toujours deux fois. ;)

Extinction du serveur et mise en place du western digital.

Pour l'environnement de travail, j'ai utilisé une clé usb bootable avec une iso systemrescuecd. D'autres isos, comme celle d'arch auraient fait aussi l'affaire, ce sont des outils standards.

Coté logiciel, j'ai préféré utiliser ddrescue à dd, car il vérifie ce qui se passe et permet éventuellement de récupérer ce qui peut l'être. Cette commande m'a suffit :

ddrescue -B -v -n /dev/sdb /dev/sda copie.log

La procédure m'a pris 3h, aucune erreur. A la fin, je n'ai eu plus qu'à enlever le vieux disque et refermer la tour.