Sans surprise pour celles et ceux qui me suivent, je fais mon CV avec latex, depuis un sacré paquet d'année d'ailleurs. Un CV, ça évolue vite et dans certains cas, il faut en faire des versions spécifiques pour l'occasion.

Dans mon cas, j'ai deux besoins lourds à gérer :

  1. la liste des publications
  2. la traduction

Commençons par la liste des publications. A maintenir, c'est pesant. Il faut que ce soit correct, bien formaté, à jour, dans l'ordre... et le travail doit être fait à plusieurs endroits comme une page perso. Utiliser bibtex pour ça, c'est donc plutôt malin sauf que dans le CV, on veut séparer les types de publications. Pour cela, je vous conseille de prendre exemple sur Matthew Miller. Puisque j'ai réutilisé ce qu'il a fait, inutile que je le répète. Il utilise le paquet multibib. On utilise ainsi la même pas de donnée que pour la page web, donc gain de temps non négligeable. On peut vérifier qu'on n'a rien oublié avec un grep sur le fichier bibtex.

La traduction maintenant. La méthode manuelle consistant à copier et traduire est selon moi à bannir. Très vite, cela va mener à deux versions divergentes qu'on ne parviendra plus à rapprocher. J'utilise po4a que j'ai déjà encensé sur ce blog. Je commence par un fichier po4a.cfg

[po4a_langs] fr
[po4a_paths] po/i18n.pot $lang:po/$lang.po

[type: LaTeX] cv_francois_en.tex $lang:cv_francois_$lang.tex

et j'utilise ce makefile

POA=po4a
POACONF=po4a.cfg

SRC=$(wildcard \*.tex)
PDF=$(SRC:.tex=.pdf)
LATEX=pdflatex BIBTEX=bibtex

all: $(PDF)

%.pdf: %.tex
    $(LATEX) $<
    $(BIBTEX) article
    $(BIBTEX) proceeding
    $(LATEX) $<
    $(LATEX) $<

i18n:
    $(POA) $(POACONF)

clean:
    rm -f \*.log \*.aux \*.toc \*.lot \*.lof \*.nav \*.out \*.snm \*.bbl \*.blg

mrproper:
    clean rm -f $(PDF)

Pour compiler, je fais

make i18n
# traduction dans fr.po
make i18n
make

A noter que si vous avez des environnements spécifiques, on peut ajouter des directives dans le fichier tex (la doc détaille ça très bien et en français).

% po4a: environment chapeau

Avec ça, je mets à jour mon CV de manière efficace, en un minimum de temps et d'effort. Si vous rencontrez des besoins de traduction, je ne peux que vous conseiller po4a pour les satisfaire, c'est robuste et flexible.