L'April est une association pionnière en matière de Logiciel Libre. Créée en 1996, elle était une association d'informaticiens souhaitant promouvoir le Logiciel Libre, inspirée par l'éthique du discours de Richard Stallman.

Un peu comme pour des codes sources, certains sont oubliés, d'autres au contraire savent évoluer et s'ouvrir au monde. Ce dernier est à mon sens le cas de l'April. Un premier tournant fût la loi DADVSI qui souleva des réactions face aux atteintes qui pouvaient être portées aux Logiciels Libres (Ref).

La prise de conscience qu'il ne suffisait pas de promouvoir le Logiciel Libre mais aussi veiller à sa défense, a entraîné une croissance significative du nombre d'adhérents pour dépasser les 5000 en 2009. Outre les personnes physiques qui se sentent concernées, ce sont aussi des personnes morales : entreprises, associations ou des communes comme Toulouse qui rejoignent l'April.

Grâce à ses membres et aux permanents, les actions menées par l'April se sont succédées et multipliées depuis. DADVSI n'étant que le premier du nom, l'April a poursuivi ses actions sur les brevets logiciels, l'hadopi, la lopsi, l'acta... mais l'April sait aussi planter des graines. Elle est l'initiatrice et la coordinatrice de Libre en fête, elle se tourne vers les autres associations et vers la diversité, informe le citoyen sur la position des candidats aux élections ou oeuvre pour une education à l'informatique plus saine. L'April sait rassembler au-delà des frontières de l'informatique et c'est ce qui en fait une grande association.

J'ai eu la chance de côtoyer (la distance ne me le permettant plus) physiquement un certain nombre de bénévoles ainsi que l'équipe de permanents et je peux témoigner de la qualité de l'esprit et du savoir de ces personnes. Le travail abattu est immense tant les projets sont nombreux.

J'oublie bien sûr des facettes de l'April, je ne cite que celles qui me marquent le plus. Néanmoins, ce sont les raisons pour lesquelles je soutiens l'April.

Aujourd'hui, le Logiciel Libre doit réfléchir à de nouvelles problématiques : protection des données personnelles, informatique en nuage avec la variété de concept que cela contient, matériel libre et fablab, etc. Je suis certain que l'April saura trouver un chemin dans ces questions.

L'April a aussi besoin de votre soutien. Un membre de plus, c'est une voix de plus lors d'une prise de parole. C'est aussi permettre un travail continu de veille et d'expertise grâce aux salariés.

Pour ceux qui veulent donner de leur temps (à toutes les échelles), l'April est prête à recevoir. D'expérience, l'association étant assez imposante, il faut savoir prendre son temps pour prendre ses marques, il y a de la place pour tou(te)s et c'est véritablement enrichissant !

Page de la campagne d'adhésion